Création d'un arbre sur roche par Jean-Michel Singer
 
  SEKI-JOJU - Style de racines sur roche.
  Sur les surfaces rocheuses, les racines des arbres sont à la recherche d'un sol riche qui s’est accumulé
  dans les creux et les fissures du rocher. Les racines sont donc mises à nu, enserrant le rocher, et se protègent 
  
contre le soleil grâce à la formation d’une fine couche d’écorce semblable à la couleur du tronc. Les racines
  des bonsaï Seki-Joju poussant sur des 
rochers ne nécessitent pas autant de soins que les 
autres variétés
  de bonsaï.
  En principe, un arbre qui pousse sur un rocher peut avoir différents styles. Néanmoins  la forme
  rectiligne ou en balai  apparaît moins naturelle. La principale variété de bonsaï 
utilisée dans le style
  Seki-Joju est celle des ‘Acéracées’ (Erables du Japon, érables de Bürger et autres espèces d’érables:
  Acer palmatum, Acer trifidum et Acer buergerianum). De très belles compositions peuvent être
  réalisées  avec des figuiers ou des genévriers.
    
Matériel à prévoir:    Fil de ligatures, raphia, chambre à air, outils...

Une roche: si possible grise ou noire, la roche doit sembler issue d'une montagne. Si possible utilisez des
formes "éffilées" ou "pyramidales". La pierre fait partie du tronc, donc pensez à la conicité.
Eviter les pierres de bord  de mer, à cause du sel, et les pierres
calcaires car elles fondent.



Exemple de pierres que vous pouvez trouver en prévision d'un futur atelier.







Un arbre: une jeune pousse droite peut faire l'affaire, elle sera mise en forme une fois positionnée sur la roche.
Si c'est un arbre âgé, il faudra qu'il ait du caractère.



La première étape: choisir un plant. Dans cette exemple j'ai pris un jeune plan issu d'une bouture de figuier de l'année dernière, avec déjà beaucoup de racines, et une pierre trouvée lors d'une promenade en montagne.








Débarrassez les racines de toute la terre et rincez sous
l'eau.







Laissez tremper le raphia dans l'eau, 15 minutes jusqu'à ce qu'il devienne tramparent. A la place du raphia vous pouvez utiliser de la chambre à air, si les racines sont déjà importantes.





Installez les racines de votre arbre sur la pierre. Il faut que l'ensemble soit harmonieux. Pensez à bien placer
les racines sur la roche. La pierre fait maintenant parti du bonsaï. Elle devra donner du dynamisme au mouvement du tronc. On peut utiliser de la chambre à air, ou du  fil de ligature (pas de cuivre, il ne convient
pas aux racines). S'il y a un peu de jour entre les racines et la roche, ce n'est pas grave, avec le temps l'espace diminuera et finira  par se coller à la roche.


L'ensemble est à présent terminé, il ne reste plus qu'à le mettre dans un pot.




Sur cet exemple, le fil de ligature a été utilisé à la place du raphia. Il a été placé aux endroits où les racines doivent être plaquées contre la roche. De la chambre à air découpée en lamelles peut également être utilisée.







 
                                                       

Le bonsaï ,une fois assemblé, devra être planté dans un mélange contenant beaucoup de sable (de rivière).
Avant d'y toucher, il faudra le laisser pousser pendant 1 ou 2 ans sans le tailler.




Quelques exemples de mises en place.



Exemple "libre" d'une tête de Buddha en pierre, utilisée comme une roche, rappelant la célèbre tête incrustée
  de Ayutthaya, l'ancienne capitale thaïlandaise.