Les Ficus  Par Albert Sitruck

Ficus_Albert


















INTRODUCTION

A l'exception du ficus carica (notre figuier méditerranéen), la plupart des ficus sont originaires du Sud Est de l'Asie et sont donc des Bonsai tropicaux.
De la famille des moracées, on en compte plus de 600 espèces différentes ( feuillage persistant ou caduc, fruits comestibles ou non).
Les ficus les plus faciles à travailler en bonsai sont ceux à petites feuilles comme le ficus benjamina, brevifolia, diversifolia, falcata, infectoria, pumila var, minima, radicans, et le plus connu le ficus Retusa.


TAILLE


Taille des rameaux : Rabattre, pendant la période végétatives, les rameaux à 2 ou 3 paires de feuilles dès qu'ils en ont émis 5 ou 6.

Taille des branches : En février tailler les branches cassées ou abîmées. Du ler juillet au 3 1 Juillet, il est possible de défolier l'arbre tout entier si celui-ci est en bonne santé, de restructurer les rameaux pour que la lumière passe bien à travers le feuillage et que les feuilles se nanifient (contrôler l'arrosage pour accélérer la repousse des feuilles, le ficus supporte bien la sécheresse. En hiver à l'intérieur, il m'arrive d'arroser chaque quinze jours et même une fois par mois chez les vieux sujets, bien sûr, il faut bien connaître ses plantes et s'adapter à la température de votre maison. (une petite astuce à retenir par tous, dès qu'il y a apparition d'une feuille jaune et que l'arbre la perd , il est urgent d'arroser, par contre si la pointe des feuilles est noire vous arrosez trop). C'est pour cela que l'arrosage en règle générale pour tout type d'espèce est primordial.

LIGATURE


On pourrait ligaturer à tout moment, cependant j'ai remarqué que si l'on ligature à la descente de sève c'est-à-dire Octobre-Novembre et que l'on retire le fil d'aluminium début Avril au plus tard, on aura aucune marque sur les branches. Si on ligature en dehors des périodes indiquées ci-dessus, il sera impératif d'ôter le fil au bout de 6 à 8 semaines.

ENGRAIS


De Mars à Octobre tous les 15 jours sauf Juillet et Août. Pour les mois de Novembre, Décembre, janvier, Février l'apport sera d'une fois par mois à demi dose. En règle générale, j'opterai pour un engrais organique à décomposition lente naturel car même en surdosage il évitera de brûler les racines et les radicelles. Si nécessaire quand vous achetez un arbre où les feuilles ne sont pas abondantes, vous pouvez le booster à raison d'un traitement de deux mois tous les quinze jours jusqu'à obtention du résultat souhaité avec un engrais chimique foliaire, surtout respectez bien les doses indiquées. A titre de renseignement, le PHOSAMCO 4 vendu au GAM VERT et que j'ai utilisé marche très bien.

POTERIE


Choisir un pot moyennement profond quand l'arbre est jeune. Le pot doit être profond quand il est âgé. Il peut être décoré ou non, émaillé ou non. Les vieux ficus sont généralement plantés dans des poteries rectangulaires.

REMPOTAGE


En règle générale, tous les deux à trois ans pour les jeunes sujets. Pour les sujets plus agés maximum cinq ans. Période optimale de rempotage : de mai a juillet

COMPOSITION DE LA TERRE: Pour ma part, voici le type de mélange que je prépare

  • 1/4 de terre de bruyère véritable
  • 1/4 de pomicé de calibre moyen (pierre ponce)
  • 1/4 de terreau universel de bonne qualité
  • 1/4 de terre végétale
  • Et deux poignées d'écorce de pin compostée.


Les ficus aiment les sols légèrement calcaires et humides, le mélange doit être perméable.

PARASITES ET MALADIES COURANTES


Cochenilles, pucerons, anthracnose.

QUELQUES CONSEILS PRATIQUES


(Résultant de ma propre expérience par rapport au climat de notre région) A l'origine les ficus sont des arbres d'extérieur. J'ai pu constater que si la température ne descend pas au dessous de 4' le ficus ne craint rien. (A l'abri dehors sous un appentis le protégeant du vent) En dessous de ce seuil minimal , vous êtes obligés de le rentrer et de le placer à un endroit très lumineux car le changement extérieur intérieur va provoquer un stress sur l'arbre d'où une perte de feuilles automatiques le temps de s'habituer à son nouveau milieu. Là, il est primordial de bien gérer l'arrosage. A l'inverse, quand vous le mettrez à l'extérieur aux beaux jours, n'oubliez surtout pas que certaines feuilles de l'arbre au contact du soleil direct vont brûler (le ficus aime le plein soleil même toute lajournée). Pas de panique, c'est normal au bout de 15 jours à 3 semaines des bourgeons apparaîtront qui eux seront résistants au soleil et ne brûleront pas. Si vous voyez que votre arbre végète, n'oubliez pas de lui appliquer l'engrais foliaire dont je vous ai parlé ci-dessus. Derniers points très importants, pour toutes les espèces de bonsaï confondues, l'arrosage est la sauvegarde de vos arbres. La règle de base : on arrose abondamment car tous les mélanges de terre en général sont assez drainant. On surveille à quelle vitesse la motte sèche et dès qu'elle est sèche, on arrose et ainsi de suite. Vous êtes les seuls juges et les seuls observateurs de vos bonsaï. Le regard journalier sur vos plantes vous permettra de les garder en vie et d'éviter de les perdre.

En conclusion, trois règles de base

  • Recherchez le bon emplacement et la luminosité optimale adaptés aux besoins de toutes les différentes espèces.
  • Les nourrir régulièrement (engrais) car il ne faut pas oublier qu'ils vivent à l'étroit dans leurs poteries étant donné que les arrosages répétés lavent le mélange de terre et que les éléments nutritifs de la terre disparaissent.
  • Arrosage à la carte en relation avec les variations saisonnières (automne, hiver, printemps, été)..

Haut de Page