Atelier autour du romarin par Félix De Schoenmaker
 

Son nom latin romarinus officinalis, le principal défaut du Romarin est sa durée de vie: une cinquantaine d'années! Mais il a  de multiples qualités, en particulier la beauté de ses bois morts.

Pour le prélèvement toujours prendre une plante avec un potentiel et du caractère, comme toujours d'ailleurs! Le feuillage doit être le plus proche du tronc ou des branches. Période de prélèvement mois de Février à Avril. La plante a préparé sa floraison. Surtout ne pas prélever durant la floraison. Septembre peut être, également une bonne période.  Il faudra le mettre en serre "humide" après le prélèvement. On pourra également le brumiser ou le bassiner afin de l'aider à la reprise.

A son état naturel, le romarin n'a pas beaucoup de radicelles.
Il faudra maintenir de l'humidité dans le pot aprés le prélèvement.
Le romarin réagit très vite s'il manque d'eau. Il montrera rapidement de signes de reprise ou carence. En général le romarin ne bourgeonne jamais en arrière. Une branche sans végétation sera considérée comme morte.

Substrat: Très drainant en mélangeant pouzzolane, pumice, akadama, sable de rivière, poudre d'os marine.

Rempotage: éclaircir et nettoyer la motte de terre, qui permettra d'enlever les racines d'autres plantes. Ne garder que 2 ou 3 racines secondaires qui aideront dans le futur de l'arbre quand il sera mis dans son pot définitif. Le pot devra être très proche du tronc. Il faudra garder le pain racinaire proche du tronc. Il faudra simplement raccourcir les racines, d'où l'importance d'un bon substrat lors du premier rempotage.

Rempotage tous les 5/6 ans et ne pas changer toute la terre, changer juste 1 a 2 centimètres autour de la motte et le dessous.

         Engrais le niveau idéal NPK 6-6-8
 
Nettoyer l'écorce la première année sans mettre le tronc à nu à l'aide d'un compresseur d'une puissance de 6 bars, ou une simple brosse à dent. Passer les bois morts au liquide à Jin pour les protéger en prenant soin d'humidifier celui-ci, afin que le liquide pénètre dans les fibres au lieu de glisser.
Ne pas creuser les bois mort sinon le bois va pourrir plus vite
On pourra,éventuellement se servir de brou de noix (naturel)
dilué à 50% sur les veilles vivantes.
 

Ligaturage: Fil de cuivre pour une question de rigidité. Attention le romarin est très cassant. Ne cherchez pas à plier la branche en une seule fois. C'est un arbre qui ne peut pas servir pour une démonstration!

Taille de structure même chose que les autres arbres.  On peut travailler l'arbre dès qu'il commence à pousser dès le prélèvement.

Taille d'entretien 5 à 6 paires de feuilles par tirage sur le vert. Plus tard 2 départs de branche se feront. Si vous désirez un seul départ, il faudra enlever un œil.